Sos Médecins Genève

Actualité mondiale de la grippe

  • 28 décembre 2016

Selon la dernière mise à jour du site de l’OMS, l’activité grippale dans la zone tempérée de l’hémisphère nord a légèrement augmenté, certains pays ayant dépassé leur seuil saisonnier, qui est précoce pour la saison. Dans le monde, la circulation du virus de la grippe A (H3N2) est prédominante.

Extrait et traduction du bulletin de surveillance (http://www.who.int/influenza/surveillance_monitoring/updates/latest_update_GIP_surveillance/en/) :

En Amérique du Nord, l’activité grippale a continué d’augmenter avec une prédominance du virus de la grippe A (H3N2) mais sans dépasser le seuil épidémique.  Aux États-Unis, l’activité du virus respiratoire syncytial (VRS) a continué d’être signalée.

En Europe, l’activité grippale a été faible mais a commencé à augmenter, avec un taux de positivité de 28% parmi les échantillons de surveillance sentinelle. Le nombre le plus élevé de cas de grippe a été détecté en Norvège et en Suède. Dans le sud-ouest de l’Europe, l’activité grippale a été la plus élevée au Portugal et en Espagne.

Dans l’est de l’Asie, l’activité grippale a continué à augmenter avec la grippe A (H3N2) restant le virus dominant circulant.

En Asie occidentale, les premiers cas de grippe ont été détectés

En Afrique du Nord, des cas de grippe ont été signalées au Maroc avec un virus de la grippe A (H3N2) prédominant.   

Dans les pays des Caraïbes, l’activité grippale et autres virus respiratoires est demeurée faible.

En Amérique centrale, il y a eu une légère diminution de l’activité grippale et d’autres virus respiratoires dans la plupart des pays. Au Costa Rica, l’activité grippale a augmenté avec la co-circulation des virus de la grippe A (H1N1) pdm09 et A (H3N2) et l’activité du VRS a continué d’être rapportée.   

En Amérique du Sud tropicale, l’activité de la grippe et d’autres virus respiratoires est demeurée faible, à l’exception de la Colombie, où l’activité de la grippe et du VRS a continué à être signalée.

En Asie du Sud, les détections de grippe ont légèrement augmenté en Iran et au Sri Lanka, la grippe A (H3N2) étant le virus le plus fréquemment détecté dans cette région.
En Asie du Sud-Est, l’activité grippale a continué d’être signalée à des niveaux faibles, avec le virus de la grippe A (H3N2) prédominant dans la région.
En Afrique de l’Ouest, les détections de grippe ont augmenté au Ghana avec les virus B dominant.
En Afrique australe, l’activité grippale s’est poursuivie à des niveaux inter-saisonniers.
Dans l’Amérique du Sud tempérée, l’activité de la grippe et du VRS a continué de diminuer dans toute la sous-région.
En Océanie, l’activité du virus de la grippe a été signalée à des niveaux inter-saisonniers.

Les centres nationaux de grippe et d’autres laboratoires nationaux de grippe de 91 pays, territoires ou territoires ont communiqué des données à FluNet pour la période allant du 28 novembre 2016 au 11 décembre 2016 (données à partir de 2016-12-22 14:50:28 UTC) Les laboratoires du GISRS de l’OMS ont testé plus de 115769 spécimens durant cette période. 12979 étaient positifs pour les virus de l’influenza, dont 12221 (94,2%) ont été typés influenza A et 758 (5,8%) comme influenza B. Parmi les virus sous-typés de grippe A, 118 (1,5%) étaient influenza A (H1N1) pdm09 Et 7709 (98,5%) étaient de la grippe A (H3N2). Parmi les virus B caractérisés, 74 (48,1%) appartenaient à la lignée B-Yamagata et 80 (51,9%) à la lignée B-Victoria.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

© Copyright 2014 - SOS médecins Genève